Jump to content
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Sign in to follow this  
Bebinho

Topic Cyclisme

Recommended Posts

Oui il a gagné aujourd'hui mais c'est fini pour le général.... grosse étape ce samedi avec arrivée au Stelvio, normalement on devrait pas s'ennuyer, ce serait un comble car le parcours est terrible et l'ascension du Stelvio interminable !!

Belle offensive de Cataldo mais cela a échoué aujourd'hui, pas pu suivre Kreuziger, je dis ça car c'est un de mes coureurs favoris :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

De Gendt qui n'a pourtant pas le profil d'un grimpeur.. j'ai eu des doutes à  un moment mais les favoris ont réduit l'écart ! ça aurait été incroyable que De gendt prenne le maillot.

Attention à  lui d'ailleurs pour le chrono de demain!

Mais je souhaite que Purito remporte ce Giro mais ça va être dur devant Hesjedal mais j'aime bien les 2 donc que le meilleur gagne. Limite ça me ferait trop plaisir que ni Basso (qui rend la course monotone) et Scarponi ne soient pas sur le podium à  Milan!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Limite ça me ferait trop plaisir que ni Basso (qui rend la course monotone) et Scarponi ne soient pas sur le podium à  Milan!

Si Basso n'avait pas été là , je ne sais pas quel mot tu aurais utilisé à  la place de "monotone" avant l'étape d'hier, mais ça aurait été "hard". Il n'a pas du tout de giclette, mais faut quand même pas lui enlever le fait que c'est lui qui a fait la course sur toutes les premières étapes de montagne...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hesjedal vs. Rodriguez. Etonnant qu'ils en soient là , je ne pensais pas qu'ils tiendraient en très haute montagne. Et quel exploit de De Gendt, il a mis dans le vent le peloton.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Limite ça me ferait trop plaisir que ni Basso (qui rend la course monotone) et Scarponi ne soient pas sur le podium à  Milan!

Si Basso n'avait pas été là , je ne sais pas quel mot tu aurais utilisé à  la place de "monotone" avant l'étape d'hier, mais ça aurait été "hard". Il n'a pas du tout de giclette, mais faut quand même pas lui enlever le fait que c'est lui qui a fait la course sur toutes les premières étapes de montagne...

Euh t'es sûr ? Parce que à  part faire rouler ses équipiers à  bloc, il a pas fait grand-chose je trouve ! Et après quand il se retrouvait seul, il roulait au train ce qui n'a absolument pas permis de là¢cher ses adversaires donc faut arrêter au bout d'un moment... si ça te passionne de voir un leader faire rouler ses équipiers pour rien, libre à  toi. Pozzovivo lui a attaqué durant l'étape de moyenne montagne de fin de 1ère semaine et il avait repris plus d'une minute mais c'est tout... Les favoris ont juste tenté quelques attaques en toute fin d'étape et Basso s'est fait là¢ché aujourd'hui et n'a fait que suivre ou le train les jours précédents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Basso n'a pas de jump, il est bien obligé d'imposer un train pour là¢cher ses adversaires. Et ça commence par le train imposé par ses coéquipiers pour mettre les autres dans le rouge, sinon il a aucune chance de réussite. A partir de là  c'est normal de ne pas le voir partir seul s'il ne peut pas. Par contre, c'était flagrant, c'est la Liquigas qui a fait la course tous les jours, et il y a uniquement eu Basso qui a roulé ensuite lors des étapes de haute montagne. Sans lui ça se regardait dans le blanc des yeux tout le long. Et les deux Astana (pour ne parler que des principaux parce qu'il y en a eu d'autres) qui ont perdu le Giro, c'est Basso qui l'a provoqué. On doit pas avoir la même définition de "pour rien".

Après c'était pas lui le plus fort et c'est tout. Mais c'est pas une question de volonté. C'est facile pour un Contador d'animer une course...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok si tu veux mais tu parles des Astana, Kreuziger et Tiralongo ont tous les deux eu une défaillance, ce n'est pas la même chose que d'être distancé à  la pédale ! Kreuziger a eu un coup de chaud ou je ne sais quoi et a perdu beaucoup de temps d'un coup d'un seul et Tiralongo lui bon il a limité mais a explosé quelques jours plus tard. Kreuziger n'aurait peut-être pas été distancé par Basso s'il n'avait pas eu sa défaillance mais j'aime pas sa tactique c'est vrai ni son profil puis faut pas oublier que Basso et Scarponi entre autres sont des anciens dopés... Pozzovivo en 2008 avec Sella, y a eu des doutes également mais il s'est avéré que seul Sella a été pris pour dopage.

Enfin bon, concernant Basso, je trouve cela inutile de faire rouler ses équipiers sachant qu'il n'a pas de giclette, il ferait mieux de les garder pour la fin d'étape (genre les 25 derniers kms) et les faire accélérer très fort pour là¢cher les autres favoris... D'ailleurs je sais pas comment les Liquigas font pour tenir pendant 3 semaines à  ce rythme, rouler tous les jours sans exception ou presque !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok si tu veux mais tu parles des Astana, Kreuziger et Tiralongo ont tous les deux eu une défaillance, ce n'est pas la même chose que d'être distancé à  la pédale ! Kreuziger a eu un coup de chaud ou je ne sais quoi et a perdu beaucoup de temps d'un coup d'un seul et Tiralongo lui bon il a limité mais a explosé quelques jours plus tard. Kreuziger n'aurait peut-être pas été distancé par Basso s'il n'avait pas eu sa défaillance.

Parce que le rythme de la course n'a pas participé à  les faire là¢cher ? Si ça roule 10km/h moins vite, certains peuvent suivre. C'est le principe d'un coureur qui est dans le rouge, il craque. Un exemple très criant avec Pozzovivo qui a accéléré dans les derniers hectomètres le jour de Cortina. Scarponi suivait jusque là  mais a explosé d'un coup à  cause de crampes. Si Pozzovivo n'avait pas accéléré, il n'aurait probablement pas là¢ché. Et il n'y a eu aucune attaque... comme l'a fait Basso.

puis faut pas oublier que Basso et Scarponi entre autres sont des anciens dopés... Pozzovivo en 2008 avec Sella, y a eu des doutes également mais il s'est avéré que seul Sella a été pris pour dopage.

C'est quoi le rapport entre la tactique de course et les histoires de dopage ? ???

Contador aussi est un (ancien) dopé, pour autant, tu ne diras jamais qu'il fait rouler ses équipiers pour rien...

je trouve cela inutile de faire rouler ses équipiers sachant qu'il n'a pas de giclette, il ferait mieux de les garder pour la fin d'étape (genre les 25 derniers kms) et les faire accélérer très fort pour là¢cher les autres favoris... D'ailleurs je sais pas comment les Liquigas font pour tenir pendant 3 semaines à  ce rythme, rouler tous les jours sans exception ou presque !

Qu'est-ce que tu en sais que c'est mieux de faire un train d'enfer sur 25 kilomètres ou un train soutenu sur 50km ?! Le cyclisme c'est aussi un sport d'usure, Coppi (il me semble) disait qu'il gagnait parce qu'il arrivait à  "se faire mal plus longtemps que les autres". Il n'a pas dit "se faire plus mal". C'est à  force de les fatiguer et de ne pas leur laisser la possibilité de se reposer que tu peux faire craquer tes adversaires. Si les mecs sont frais comme des gardons au pied de la dernière montée, même avec un train d'enfer jusqu'au bout, ça peut ne pas les mettre autant en difficulté.

Je précise que ce n'est pas forcément LA vérité, mais c'est pour montrer que c'est tout a fait possible, en suivant un raisonnement logique, de le penser. Donc qu'on ne peut pas descendre Basso sur sa stratégie, surtout quand elle est dictée par son profil de coureur. Ullrich avait le même profil, mais lui n'était qu'un suiveur. Basso, au moins, fait la course.

Et c'est sans compter sur le fait que les coureurs de la Liquigas n'ont peut-être pas les moyens de rouler très fort sur une courte distance, ils peuvent être des coureurs qui ont plus la faculté d'aller un peu moins vite mais plus longtemps. Avec un Spartacus tu ne peux pas appliquer la même tactique que quand tu avais le train de l'US Postal. Surtout qu'ils ont pas forcément mis tous leurs grimpeurs avec Basso sur le Giro pour les garder pour le Tour et Nibali, le vrai leader. Il n'y avait que Szmyd et ça a presque été le moins utile vu qu'il était pas bien.

Et c'est peut-être pour ça qu'ils arrivent à  tenir plus de jours, ils n'ont pas un rythme excessif qui les tuerait et les empêcherait de tourner les jambes le lendemain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouh, le Dauphiné nous offre des indications. Victoire sur de la petite côte de... Cadel Evans !

Et Andy Schleck là¢ché dans une côte de 2km (avec Alexandre Vinokourov) ! Samuel Sanchez est blessé !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais le peloton est resté à  même pas 50 mètres du trio qui s'est joué la victoire mais ça a suffi et Evans se replace un peu au général mais celui-ci reste très serré!

Andy Schleck aurait eu un souci mécanique et il n'a pas forcé pour revenir dans le peloton, c'est bien son genre ça... Je suis déçu car c'est un coureur que j'apprécie mais à  force de nous faire toujours le coup, ça devient lassant ! Comment contredire les gens qui disent qu'il ne fait à  fond que le Tour ? :brrr

Enfin espérons que quand la montagne se profilera il se montrera !! et surtout fera quelque chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...