Jump to content
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble

Valoo0278

Utilisateur
  • Content Count

    357
  • Joined

  • Last visited

About Valoo0278

  • Rank
    Utilisateur
  • Birthday 10/07/1991

Profile Information

  • Genre
    Array
  • Localisation
    Array

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bon c'est pas là dessus qu'on va regretter Nardi.
  2. Et pour Gelson. Ça sent déjà le match qu'on finit pas à 11 😆
  3. Des preuves ? Quelles preuves ? Je ne vois pas dans ton message de lien vers des documents, enregistrements, ou témoignages. Tu prends juste une situation que tu considères comme étant la conséquence de ce complot. Mais ce n'est en aucun cas une preuve. Après, je sais que ce sont aussi ça les ficelles complotistes : raccourcis, tartines de faux avec un peu de vrai dedans, sophismes. A ce jeu là, on peut aussi prendre toutes les fois où l'arbitrage a plutôt joué en notre faveur alors que ce n'était pas évident. Et il y en a eu des exemples sur les deux derniers mois. Pour reprendre ton "raisonnement", on peut aussi y opposer le fait que justement, en 2017, c'est en partie grâce à Monaco que la ligue obtient le milliard pour les droits TV. Parce que le PSG apparaît comme pouvant être concurrencé, et que cela bénéficie à l'attractivité de la Ligue 1. Non franchement, il faut sortir de sa petite bulle. Pas mal d'arbitres sont tout simplement à la rue. Un pote Troyen m'a montré une action de leur dernier match, où leur joueur prend rouge sur un tacle où il ne touche même pas le joueur. Et des exemples d’absurdités comme cela, d'arbitres dépassés, t'en a à toutes les journées, et pas que sur nos matchs.
  4. Bon, évidemment j'avais menti il y a quelques pages : j'ai bel et bien regardé le match jusqu'au bout Et j'ai eu l'impression de revivre Strasbourg : le coeur qui bat la chamade pendant de longues dizaines de minutes, nous voyant retranchés dans notre camp... mais quand même tenir ! Ouf ! Bref, ce soir, il y a de quoi avoir la rage. Contre cet arbitrage d'un niveau minable. Certainement pas orienté, car je ne crois pas en ces complots là. Mais minable. Ce sont certes - encore - deux points de perdus, mais paradoxalement, on reste dans la course pour le top5, étant donné les résultats des autres. Par contre, bien logés dans un groupe de prétendants à cette même place : il va falloir être capable de se détacher sur la deuxième partie de saison ! Pour autant, je pense que le scénario et le résultat ne peuvent qu'être positifs pour les têtes. D'une part un sentiment de revanche peut être entretenu ; d'autre part une certaine confiance issue du fait d'avoir tenu malgré ces circonstances défavorables. Je pense que la trêve va faire beaucoup de bien, pour prendre le recul nécessaire. Déjà pour nous, supporters, histoire de souffler un peu Mais surtout pour Kovac et son staff, qui vont pouvoir dresser un bilan plus posé de cette première partie de saison, et identifier les changements à apporter. Car oui, on ne va pas se mentir : je juge notre parcours plutôt "correct" depuis le début de la saison, mais il y a un certain nombre de choses à améliorer, c'est évident. Et normal. N'en déplaise à certains qui voulaient faire la révolution de palais (lol) dans le dispositif dernièrement : la période n'y était je pense absolument pas propice. Enchaîner des matchs tous les trois jours, ça permet certes d'apporter des ajustements d'une rencontre à l'autre, mais ça ne laisse certainement pas le temps de travailler et mettre en place des choses réellement nouvelles. Maintenant que la trêve est là, Kovac va avoir le temps de penser froidement à ces évolutions, et de les travailler avec son groupe pour reprendre en janvier.
  5. Franchement je sens que je vais m'arrêter là pour ce soir...
  6. Toi qui es friand de statistiques sans aucune prise de recul ni réflexion quant au contexte : https://www.ligue1.fr/classement?seasonId=2014-2015&matchDay=16 Lors de sa première saison, après la 16em journée, Jardim est 8em avec 23 points. Du reste, évidemment que faire 3em, c'est une manne financière supplémentaire, une attractivité qui n'est pas la même. Sauf qu'il faut aussi être lucide. Il y a au moins 4 équipes qui ont de l'avance sur nous dans leur structuration. Pas forcément qu'ils ont de meilleurs joueurs sur toutes les lignes, mais en tout cas ils ont cette fameuse stabilité qui nous a tant fait défaut. Avant de penser à être devant eux en un claquement de doigts, tâchons de revenir structurellement à leur niveau.
  7. Ça me semble quand même compliqué de sortir en même temps les deux titulaires du 11. On va quand même éviter de reconstruire une charnière de zéro, surtout si c'est pour parier sur de très jeunes joueurs à qui donner d'un coup une responsabilité nouvelle. En termes de complémentarité, la remarque de Fraise II se défend. Si on s'en tient uniquement aux individus, la logique voudrait que l'on parte sur du Maripan-Disasi à partir de maintenant. En essayant d'intégrer progressivement Matsima, certes. Mais on n'a malheureusement pas assez de compétitions à jouer cette année pour avoir autant d'occasions de faire tourner. Quant à Pavlovic, honnêtement, je n'en ai aucune idée. Ne l'ayant (presque) jamais vu, je me garderai bien de le positionner dans la hiérarchie pour le moment.
  8. Je pense qu'il y a un élément à ne pas perdre de vue dans ce débat : Arthur n'aime pas le football. Et ça peut sans doute expliquer pas mal de choses. Quand on répète tous les week-end "qu'il ne faut pas chercher à faire le jeu", et encore moins "à l'extérieur". Ou encore qu'on appelle de ses voeux un coach comme Antonetti (qui n'a gagné qu'une L2 et une intertoto au passage). Que l'on pense qu'il faut sans cesse retourner la table, et faire la lessive des joueurs et entraîneurs tous les 6 mois. Quand on ne comprend pas qu'un projet de club, c'est une ligne directrice qui doit s'exprimer via des cycles sur plusieurs années. C'est qu'on est une cause perdue.
  9. Match pénible. Mais typique de l'équipe qui a perdu de sa confiance, et qui se met à avoir peur de gagner plus les minutes s'égrainent. On va donc retenir que ces trois points vont faire beaucoup de bien dans les comptes et dans les têtes. Et on va se remettre à travailler, pour d'une part être moins à l'arrache derrière, et d'autre part redevenir plus inventif que les longs ballons désespérés que l'on a vus devant, au fur et à mesure du match. On a de la chance qu'en face, Dijon ne sache vraiment pas cadrer. Mais même pas "presque" cadrer. C'est un peu dommage, parce que jusqu'au "but" dijonnais, on est pas si mal. Mais cette alerte nous a mis un coup sur le carafon j'ai l'impression. Et derrière, ça a eu du mal à suivre mentalement. Pour faire une rapide évaluation : - Mannone : peu de travail, mais a su faire l'arrêt qu'il fallait en toute fin de match - Aguilar/Caio : Volontaires et disponibles, mais trop "à l'arrache" dans certaines transitions, défensives comme offensives - Maripan : Pas éblouissant, mais assez sérieux. - Badiashile : Comme d'habitude, est capable de faire de très bonnes choses, mais aussi de causer de grosses frayeurs. J'ai de toute façon l'impression que, quand Disasi sera de retour, il aura perdu sa place à court-terme - Tchouameni/Fofana : Personnellement j'ai du mal à comprendre pourquoi vous êtes si durs avec eux. Le premier récupère quand même pas mal de ballons. Les deux se projettent, même si c'est parfois maladroit. Encore une fois c'est pas la panacée, mais c'est vraiment pas le secteur de jeu qui fait le plus défaut en ce moment. - Diop : Assez percutant, et probablement le meilleur monégasque, si on exclut notre buteur du jour - Martins : Toujours pareil, très percutant également, se bat bien, mais complètement perdu dans les 30 derniers mètres - Volland : Assez présent, et auteur d'un joli but. Il aurait pu faire encore plus, mais bonne prestation malgré tout - Ben Yedder : Vraiment en manque de repères, et ça commence à trop durer. Je trouve qu'il redescend souvent beaucoup trop, ce qui l'oblige à attaquer en remontant des ballons, souvent excentré. Il était plus efficace quand il avait ce vrai rôle de 9, plus proche de la surface adverse.
  10. Merci pour ce commentaire lucide. Le club dans lequel tu joues, ses ambitions, et la place qui t'est donnée au sein de l'effectif sont tout de même des éléments de contexte non négligeables, qui peuvent radicalement changer le rendement d'un joueur. Peut-être par exemple que Cardonna fera une belle carrière de première division, mais après s'être aguerri en jouant régulièrement à Brest, alors qu'il n'aurait clairement pas eu la même progression en étant parachuté titulaire à Monaco. Je me demande d'ailleurs bien quelle patience à son égard vous auriez eue.
  11. Mais bien sûr qu'on doit et qu'on va a priori battre Dijon. Les accidents ça peut arriver, mais pas tous les week-end non plus. Quand je vois certains écrire qu'on a à peu de choses près le niveau pour jouer le maintien, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Un peu de recul et de nuance, mince... C'est sûr que si on on appliquait parfaitement le plan de jeu de Kovac tous les week-ends, avec des joueurs qui ne passaient jamais au travers collectivement et individuellement...ben on serait leaders. Et évidemment on en est pas là, loin s'en faut. Mais y a quand même un sacré panel de possibilités entre "on maîtrise tout, tout le temps", et "on est en dessous de tout". En l'occurrence, on a vu suffisamment de choses depuis le début de la saison qui peuvent faire dire qu'on vaut mieux que le ventre mou. Alors ok on a encore des défauts et pas mal de choses à travailler, mais les autres équipes aussi ont leurs tares et leurs moments de doute. En particulier Dijon qui est vraiment à la ramasse. Sur un autre plan, Lyon roule aujourd'hui sur tout le monde, mais sur la première moitié des matchs, ils étaient lamentables dans le jeu, et donnaient vraiment peu confiance. Une saison ça s'analyse sur plus que les 90 dernières minutes. Pour finir, arrêtons de nous plaindre du banc. Dans l'absolu oui il y a des manques. Mais je vois peu de clubs, à part ceux actuellement sur le podium sans doute, qui peuvent dire qu'il ont un banc plus solide et fiable.
  12. Ce moment gênant où tu réalises que Aït-Bennasser et Gransir sont encore au club. Vérification malgré tout : https://www.asmonaco.com/equipe-pro/joueurs/ Et ce deuxième moment gênant où tu réalises qu'on ne s'est même pas donné la peine de les prendre en photo
  13. Je dois me confesser : j'ai rage-quit à la mi-temps. Je n'avais pas dû faire ça depuis la Ligue 2, un 4-0 à la mi-temps contre Guingamp. Sourzac était dans les buts. Bref, de par le scénario, et le résultat mis en regard de nos ambitions, ce match est une cruelle déception. Principalement aussi parce qu'on n'a pas vraiment eu l'opportunité de faire grand chose. Une fois le rouge pris, c'était plié. C'est d'autant plus rageant que l'on donne toujours l'impression d'une porosité innommable derrière. Autant j'apprécie notre capacité à récupérer assez haut, à faire de bonnes interceptions au milieu. Autant dès qu'il y a danger dans les derniers mètres, on prend un but presque à chaque fois. Et pourtant Maripan m'a paru plus rassurant que Badiashile. Et pourtant Disasi est censé l'être également. Mais quand il fait ce genre de connerie - et c'est la deuxième fois déjà cette saison - c'est tout simplement inadmissible et irrécupérable. Il peut, et il va je pense progresser et devenir un bon joueur. Mais il doit travailler cet aspect mental à tout prix. Devant, tout n'est pas parfait, mais il ne faut pas non voir le tableau plus noir qu'il ne l'est : les actions, on les a. Et OUI, on les met au fond, on ne serait pas 3em attaque de L1 sinon. Et pourtant il y a de la marge de progression. J'ai de plus en plus de mal avec Gelson Martins, qui certes sait percuter et remonter les ballons, mais est totalement à la ramasse une fois aux abords de la surface. Que ce soit pour frapper ou la donner. Plus globalement, je sais qu'ici ce n'est pas forcément le temple de la prise de recul. Il y a trois semaines, après 3 victoires de suite, on visait le podium. Là, on enchaîne trois revers, et on joue désormais le ventre mou, voire même le maintien, parce qu'on ne serait pas meilleur que les années précédentes. Chaque semaine la conclusion est que l'on joue la place à laquelle on se trouve quoi... Je pense que "notre place", ou tout du moins notre objectif, est claire depuis le début, et est raisonnable : l'Europe. Oui, mais plutôt top5 ou top6 qu'autre chose. Et pour une première saison dans ce nouveau cycle, ce sera déjà pas si mal. Ça ne veut pas dire, loin s'en faut, qu'on va passer toute la saison tranquillement à notre 5em place. Il va falloir se battre, gagner des matchs. Parfois on sera un peu au-dessus, et parfois un peu en dessous. Mais on a encore 2/3 d'une saison pour continuer à progresser et à atteindre cet objectif. Évidemment, après nos trois derniers résultats, le moral n'est pas au beau fixe, et je ne vais pas dire que je suis "satisfait" de notre début de saison. Mais il n'est ni surprenant, ni scandaleux. On reconstruit, on apprend, on avance... et on va continuer à travailler pour rester dans les clous de là où on veut aller. Daghe.
  14. Certes Marseille a la réputation de ne pas franchement proposer de jeu, et son parcours en Ligue des Champions prête à la moquerie. Mais le fait est qu'ils engrangent les points, cette saison, tout comme la précédente. C'est donc un peu dur à dire, mais c'est loin d'être une équipe de baltringues. De notre côté, on a eu un trou d'air de 15 minutes, et on l'a payé cher. Parce qu'en face c'est efficace devant et bien organisé derrière. Malheureusement, ces trous d'airs arrivent presque à tous les matchs, mais pas toujours avec des conséquences si néfastes. Donc oui, on a une marge de progression. Oui, il va falloir changer des choses à la mi-temps pour espérer faire mieux. Mais je ne peux pas laisser dire qu'il y a aucune envie ou ce genre de choses. Des joueurs plutôt en dessous de leur niveau habituel oui. Des manques d'efficacité qui font qu'on est derrière. Mais mince quoi, on existe quand même largement dans ce match. Ça va être très difficile, mais pour moi il y a moyen de revenir. Après, oui, le fait est qu'on est aujourd'hui moins forts que Paris, Lille, Marseille et sans doute même Lyon. Mais on le savait, et ce n'est pas la victoire contre Paris qui devait nous faire perdre ça de vue. Par contre, on est et on doit être au-dessus des 15 autres.
  15. Non pour le coup je pense qu'il disait cela, mais uniquement dans le cadre de cette année avec l'hypothèse d'une annulation de la coupe de France. En l'état, difficile de faire plus fiable que le lien que j'ai reposté depuis le site de l'UEFA Très léger hors-sujet d'ailleurs, mais je me suis également intéressé au format de ces nouvelles compétitions. Et autant dire qu'avec ces nouvelles formules (donc la C3 à 32), rien ne sera vraiment simple. Seul le premier de chacun des 8 poules de C3 passe en 1/8 de finale. Un barrage (1/16em de finale) est disputé entre les 2em de poule de C3, et les 3em de poule de C1. Même topo pour la C4. Seul le premier de chacun des 8 poules de C4 passe en 1/8 de finale. Un barrage (1/16em de finale) est disputé entre les 2em de poule de C4, et les 3em de poule de C3. Bref, la C3 devrait être plus relevée dès les poules, et tu as vite fait de passer à la trappe si tu ne sécurises pas ta 1ere place en poule. Et en parallèle, la C4 peut faire un peu "low cost" vue de loin, mais à mon avis c'est typiquement le genre de compétition à ne jamais négliger si on a l'occasion de la jouer, et qu'on souhaite progresser sur la scène européenne.
×
×
  • Create New...